Quelles applications du big data sur le sport de haut niveau en 2020 ?

À l’ère de la technologie, le big data s’invite de plus en plus dans le sport de haut niveau. Avec un marché qui représente plus de 90 milliards de dollars à l’échelle mondiale, le sport de haut niveau est une vraie aubaine pour les précepteurs du big data dans ce marché encore en pleine expansion. Dans cette rubrique, découvrez alors quelques applications du big data sur le sport de haut niveau.

La place des objets connectés pour augmenter la performance

Connaitre la vitesse de frappe d’un service, surveiller le rythme cardiaque et l’effort fourni… Aujourd’hui, le big data et l’arrivée de l’internet des objets viennent révolutionner le monde du sport. Sur le terrain, il y a en amont les collectes de données via les objets connectés, puis en aval l’analyse des données physiques. L’interprétation des résultats de manière significative est affinée par les entrainements sur terrain. En effet, tout cela n’a pour seul objectif que de booster la performance des sportifs. Bien que le big data ne soit utilisé qu’en sport de haut niveau, on commence quand même à observer son application chez les amateurs.

La prise de décision soutenue par les nouvelles technologies

Grâce aux objets connectés et les milliards d’informations qu’ils fournissent, la prise de décision s’en trouve plus facile. Les données brutes recueillies et l’interprétation des résultats via une plateforme dédiée permettent par exemple de réorienter l’entrainement. Aujourd’hui, les objets connectés se présentent sous diverses formes pour ne citer que la montre relevant le rythme cardiaque des athlètes et les boitiers GPS pour suivre les déplacements des joueurs de rugby. En effet, chaque discipline sportive a su profiter de la puissance des objets connectés pour constituer une base de données importante et pertinente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *