S’initier à la boxe

libres. Plusieurs entraineurs et salles peuvent les aider en ce sens. Mais attention, il ne faut pas se lancer à l’aveugle dans ce genre de projet. La boxe est tout de même une discipline qui présente des risques. Voici quelques musts know pour les novices en la matière.

Choisir les bons équipements

Pour vous initier à la boxe, la première étape consiste à vous procurer les meilleurs équipements : gants de MMA, casques, protège-dents, coquilles, etc. Ces derniers sont nécessaires aussi bien pendant les entrainements et les séances d’apprentissage que pendant les compétitions de combat libre. Vous devez les emporter avec vous à chaque fois.

Sur les sites dédiés, vous avez entre autres l’embarras du choix en matière de gants. Vous devez notamment en avoir 2 sortes : une paire pour les entrainements avec les sacs de sable et les pushing ball et une autre pour les séances avec un partenaire. La première doit être plus fine que la seconde afin d’optimiser la force de vos coups et le niveau de résistance de vos mains.

Mais autant pour les gans que pour les autres équipements, on vous conseille toujours de mettre la priorité sur les produits de marques. Ils sont plus sûrs et plus durables dans le temps.

S’entourer des meilleures équipes

Vous avez eu vos gants  pour quelques dizaines d’euros ? Grand bien vous fasse ! Il reste maintenant à savoir les utiliser. Pour ce faire, vous devez vous entourer des meilleures équipes. Optez pour des professionnels avec des années d’expérience dans cette discipline. Certes, vous n’allez pas vous lancer en tant que professionnel, mais les grands entraineurs vous assurent un accompagnement personnalisé et une sécurité optimale sur le ring.

Les entrainements vous apprennent entre autres les différentes techniques de combat et les bonnes postures à prendre pour la garde, l’attaque, etc. Ils visent également à renforcer votre mental et vous aider à mieux vous affirmer. Ils durent 60 minutes en général. Tout dépend de vos disponibilités et de vos objectifs.

Faire preuve de patience

En tous les cas, vous devez aussi faire preuve de patience. Malgré des gants de qualité, vous ne sauriez devenir un grand boxeur en quelques jours. Même les grands compétiteurs ont besoin de plusieurs mois de préparation avant de combattre sur le ring.

Pour les novices, en mal de sensation forte uniquement, les séances peuvent se dérouler à une fréquence de 2 fois par semaine maximum. Pour ceux qui souhaitent perdre du poids, vous pouvez en faire davantage, notamment si vous avez le temps. Chaque séance vous fera perdre 800 calories. Mais attention, vous ne devez en aucun cas trop exigé de vos muscles et de votre corps, au risque de tomber malade. Les entraineurs peuvent vous aider à mettre en place une fréquence de training adapté à vos capacités et à vos objectifs finaux. Il ne vous restera plus qu’à le respecter avec les différentes recommandations alimentaires qui vous seront données. Il en va de votre bien-être et de votre réussite en tant que boxeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *