Faire du sport est-il possible pour une personne atteinte d’épilepsie ?

Un individu atteint d’épilepsie est exposé à des situations de crise incontrôlables. L’article ici présent va vous éclairer sur le déclenchement de l’épilepsie et les causes. Ensuite, nous allons élargir le sujet sur les activités physiques adaptées aux personnes épileptiques et ce qu’il faut faire en cas de crise d’épilepsie.

Crise d’épilepsie : les symptômes et les causes :

L’épilepsie est un trouble affectant le système nerveux : les activités des neurones sont bouleversées provoquant ainsi des convulsions chez les personnes atteintes. Pendant une crise d’épilepsie, le malade perd conscience et se plonge dans des troubles comportementaux. Les symptômes varient selon le type de crise. En effet, il y a deux types de crises épileptiques : les crises généralisées et les crises partielles.

• Les crises généralisées
Le malade tombe rapidement, perd connaissance et se raidit avec une respiration en suspension. Après, il commence à convulser avec une salivation importante.

• Les crises partielles
Il n’y a pas d’évanouissement. C’est seulement la partie affectée par le déchargement des cellules nerveuses qui convulse.

Toutes maladies ont des causes. Pour l’épilepsie, les causes peuvent être :
– d’origine génétique
– acquises suite à des lésions cérébrales, à des traumatismes ou à une tumeur cérébrale
– d’origine infectieuse comme l’encéphalite ou la méningite
– les drogues et l’alcools
– la conséquence d’accidents qui ont touché la partie cérébrale du corps humain (d’origine vasculaire, AVC, traumatisme crânien, etc.).

Quel sport pour les épileptiques ?

Le fait que vous soyez une personne épileptique ne vous empêche pas de pratiquer des activités physiques régulières. En plus de votre thérapie, le sport devrait être un complément de votre traitement.
Pour traiter les crises d’épilepsie, le sport est un menu suggéré par les thérapeutes. Il faut juste que la pratique soit bien équilibrée et bien choisie. La personne atteinte d’épilepsie est libre de faire la majorité des disciplines sportives sauf celles qui sont un peu violentes comme les sports de combat de boxe. La personne souffrant d’épilepsie doit toujours être accompagnée lors de ces activités. Faire du sport est fortement conseillé pour apaiser les crises, elles deviennent moins sévères, car le sport aide à prévenir le court-circuit ou dysfonctionnement des neurones qui déclenche les crises.
De plus, le sport améliore le bien-être en diminuant le stress, la peur et l’anxiété.

En cas de crise, que faut-il faire ?

Quand une personne commence à faire une crise d’épilepsie, selon http://crise-epilepsie.com, voici ce que vous devez faire :
– Assurez-vous que la surface autour de la personne soit spacieuse.
– Protégez sa tête et desserrez ses vêtements (boutons, col, ceinture).
– Mettez la personne en position de sécurité (position latérale).
– Évitez que le malade ne se blesse lors de ses convulsions.
– Mémorisez l’heure exacte du commencement de sa crise.
– Avisez les secours si la crise dure plus de 5 minutes, si elle se blesse, si elle ne reprend pas conscience au bout de 10 minutes.

Ce que vous ne devez pas faire pendant la crise d’épilepsie :
– donner au malade des antiépileptiques
– paniquer
– immobiliser ou asseoir le malade
– laisser le malade seul
– le réveiller de force
– le mettre en position latérale dès le début des convulsions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *