Comment se muscler les pectoraux ?

De beaux pectoraux bien musclés, ça fait rêver plus d’un. Les muscles des pectoraux sont toutefois l’un des plus difficiles à travailler et il faut bien s’exercer et s’entraîner dur pour avoir de bons résultats. Pour ce faire, voici quelques conseils et entraînements qu’il faut prendre en compte pour avoir de beaux pectoraux.

Les pompes

Faire des pompes, cela parait être un exercice basique, mais avec les bons mouvements, les pompes peuvent vous permettre de muscler vos pectoraux. Dans un premier temps, mettez-vous en position pour des pompes classiques. Oui, mais placez vos mains pour qu’elles s’alignent parfaitement avec vos épaules. Ensuite, vous devez bien aligner votre tête avec vos fesses et votre dos. Les jambes devront également être tendues au maximum et seules les pointes de vos pieds et les paumes de vos mains toucheront le sol. Descendez doucement en pliant vos bras et en faisant en sorte que vos omoplates se rapprochent et se resserrent. En descendant, la flexion de vos coudes doit faire 90° avant de remonter doucement jusqu’à ce que vos bras soient bien tendus. Il est conseillé de ne pas trop écarter les coudes. Ils doivent se trouver bien au contact du corps pour que le résultat soit optimal. Ensuite, vous pouvez évoluer en faisant des pompes claquées, des mouvements en décalage tout en sautillant, etc.

L’utilisation des haltères

L’usage d’haltères peut aussi vous aider à bien muscler vos pectoraux. L’un des exercices les plus courants est le développé couché. Si vous voulez tout savoir sur le développé couché en quelques lignes, notez que pour l’effectuer, il vous faut un banc de musculation et une haltère dans chaque main. Tenez les haltères de sorte qu’elles se tournent vers vos pieds. Fléchissez les coudes au même niveau que vos pectoraux et poussez-les tout en expirant jusqu’à ce que vos bras soient parfaitement tendus. Inspirez profondément lorsque vous redescendez vos bras. Il est également possible d’effectuer le même exercice, mais en relevant un peu le banc pour qu’il puisse s’incliner légèrement. On peut également effectuer un exercice vertical avec les mêmes principes, mais cette fois-ci, vos paumes se tourneront l’une face à l’autre. En descendant, les haltères doivent se trouver au niveau des pectoraux avant de remonter vos bras et les tendre au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *