Les activités nautiques sur la plage d’Almanarre

La plage d’Almanarre se trouve sur la route menant vers la presqu’île de Giens. Avec ses 5 kilomètres de sable blanc, cette station balnéaire, appréciée des familles pour sa faible profondeur, se prête à toutes les activités nautiques. C’est un paradis pour les baigneurs de touts âges et un lieu de plaisir pour les amateurs de sport de glisse. Lorsque le vent d’ouest le permet, cet endroit devient un spot de kite surf, de planche à voile et d’autres disciplines aquatiques. En dehors des fans de windsurf et de stand up paddle, ceux qui aiment la navigation marine vont également trouver leur bonheur dans cette partie du littoral Atlantique français. Voici un aperçu du programme qui s’annonce fun sur la plage d’Almanarre à Hyères (Var).

Almanarre reste avant tout une plage familiale

Se trouvant sur la route du sel, la plage d’Almanarre est une station balnéaire de premier rang. Elle est particulièrement appréciée par les familles pour ses eaux turquoise qui restent à la bonne température toute l’année.   La faible profondeur permet aux enfants de se baigner en toute sécurité. Les amateurs de farniente seront servis dans cette station balnéaire varoise. Cependant, bon nombre de vacanciers ne viennent pas pour la tranquillité. Ils ont fait le déplacement pour goûter aux plaisirs nautiques et aux montées d’adrénaline. Cela commence par les balades en scooter de mer. Cet engin surpuissant permet d’atteindre des vitesses assez excitantes sur l’eau. A noter que la conduite de ces motos aquatiques reste accessible au grand public. Les loueurs de jet skis locaux proposent des modèles répondant aux normes de sécurité en vigueur et ne demandent pas de permis. Seul l’encadrement d’un moniteur diplômé sera indispensable pour ceux qui souhaitent eux-mêmes conduire leur scooter marin. D’autres programmes assurant de bonnes doses d’adrénaline sont également disponibles sur la station balnéaire d’Almanarre. Le ski nautique permet de glisser en toute légèreté à la surface de l’eau, alors que vous serez tracté par un hors-bord avançant à vive allure. Une autre alternative à cette activité consiste à vous élever dans les airs, à l’aide d’une voile de parapente. Pour encore plus de sensation, il y a le flyboard. C’est un sport extrême dans lequel le flyboarder est propulsé par jet d’eau à quelques mètres de la surface.

Un paradis pour les fans de windsurf et de planche à voile

Bien avant de prendre la direction de Hyères et de la presqu’île de Giens, pensez à faire votre inscription auprès d’une école de voile comme www.spinout.fr. De cette manière, vous pourrez prendre part aux différents stages. Dispensés par des surfeurs expérimentés, ces cours pratiques vous feront découvrir les joies de la glisse en solo, duo ou en famille. Outre le surf et le windsurf ou planche à voile, le stand up paddle est également proposé sur place. Pour les plus réceptifs, quelques heures de cours suffiront pour apprendre les rudiments de chaque sport. Vous allez voir, surfer est plus facile qu’il n’y paraît. Quoi qu’il en soit, vous vous trouverez au milieu de nombreux surfeurs et véliplanchistes venant des quatre coins de France et d’ailleurs. La convivialité, ainsi que la joie de partager des moments forts avec de nouvelles rencontres resteront longtemps dans vos souvenirs. Lorsque le Mistral se lève, l’océan peut être plus ou moins agité, mais c’est exactement ce qu’il faut pour éprouver l’agréable sensation que seuls les raiders connaissent. Goûtez à cette expérience unique sans pour autant faire des milliers de kilomètres à la recherche des meilleurs spots de surfs de la planète. Toutes les conditions sont réunies, en France même. C’est à Hyères qu’il faut aller.

Découvrez le stand up paddle, l’ancêtre du surf moderne

Par vent d’est, les eaux de l’Almanarre sont beaucoup plus calmes. Vous aurez alors l’opportunité de découvrir une ambiance plus zen. Ce sera l’occasion de vous initier au stand up paddle. Il s’agit tout simplement d’une forme primitive du surf. Celui qui pratique ce sport se tient debout sur une planche large, d’où le nom stand-up. Il s’aide d’une rame (paddle) pour glisser tranquillement sur une mer d’huile. Ce moyen de locomotion, léger et pratique, est apparu en Polynésie bien avant l’apparition du surf. A l’époque, les rois s’en servaient. Sur la presqu’île de Giens, le stand up paddle permet de faire des randonnées marines en groupe. Tout comme le kayak, c’est un sport à part entière, qui reste accessible à tout le monde, à condition de savoir nager. Sachez que les surfeurs de haut niveau pratiquent aussi cette discipline pour s’exercer lorsque les vagues ne sont pas assez hautes. Comprenez qu’il s’agit d’un vrai sport nautique qui apporte du bien à la santé, comme au mental. Si vous voulez pratiquer cette discipline, vous n’avez qu’à vous rapprocher d’une école de voile locale. La planche, la pagaie et le gilet vous seront fournis, au même titre que l’initiation. Autrement, vous aurez toujours la possibilité de faire vos emplettes auprès d’un surfshop. Cette boutique spécialisée dans la vente d’équipements pour la pratique de diverses activités nautiques vous propose la planche à voile, les matériels de surf et bien d’autres. Vous trouverez aussi dans ce magasin des combinaisons pour raider. En effet, il faut se protéger du vent si vous comptez passer de longues heures sous le souffle du Mistral.

D’autres divertissements, en dehors des activités nautiques

Vous l’auriez probablement compris, Almanarre est une destination phare pour les amateurs de sports de glisse en tout genre. Cet endroit reste également un havre de paix pour les fans invétérés de farniente. Les transats du coin sont de bonne qualité, tout comme les tapis de plage et les parasols. Cela étant dit, vous avez intérêt à quitter la plage de temps à autre pour vous aventurer le long des tombolos. Ce sont deux digues de sable qui relient la presqu’île de Giens au continent. En plus d’être une formation géologique unique en son genre, il s’agit aussi d’un haut lieu pour l’ornithologie. En effet, des colonies de flamants roses ont élu domicile entre les tombolos. D’autres oiseaux sauvages sont également venus peupler ce milieu aquatique. La plupart d’entre eux viennent pour picorer les crustacés et autres petits animaux qui abondent près des salines. Oui, avant d’être une capitale régionale du windsurf, la presqu’île de Giens produit aussi du sel marin par tonnes. Toutes ces découvertes sont à faire sur le rivage. Si vous en éprouvez l’envie, les balades en mer sont également possibles. Vous avez le choix entre la barque, le canoë-kayak ou le bateau. De véritables croisières à bord de magnifiques catamarans vous seront proposées sur place. Enfin, osez prendre votre baptême de plongée à Hyères. Le fond marin dans cette partie de l’Hexagone a de belles histoires naturelles à vous raconter.